Bernard Lompré

Tatouages, Permaculture et Spiritualité

En pratique

Rencontre Tatoueurs 13

Musicien, poète, danseur, chorégraphe et tatoueur, Il est mince. Son sourire est avenant, mais difficile à décrypter tant son tatouage facial est impressionnant, comme hypnotisant. Au bout d’une heure, on peut découvrir l’humain caché derrière ce masque guerrier: Un artiste sensible jusqu’au bout du raffinement.

 

– Comment as-tu commencé à te tatouer ?

 

– J’ai reçu mon premier tatouage en 88, juste après mon service militaire, c’était la jambe droite, cette jambe a été tapée de façon traditionnelle. Parfois l’encrage n’est pas très bon, et c’est douloureux, vraiment douloureux. Cela a été tapé avec des dents de requin taillées par un copain qui fait de la gravure sur nacre. A Tahiti, il y a beaucoup de grands tatoués, mais on ne les voit pas beaucoup, parce qu’ils sont tout au fond, après la fin de la route, sur la presque île inaccessible. On appelle Tahiti iti la presque Île, iti, c’est petit.

 

– En tant que tatoueur quelle est ta plus forte impression ?

 

– C’était au mois de Mars dernier, je suis parti pendant deux semaines en Nouvelle Zélande, pour la promotion du tatouage Maohi. Cela a été fabuleux, les neozélandais sont amoureux de nos tatouages, c’est surtout les motifs qu’ils recherchent. Je tatouais pendant les Week end, et il y avait constamment cinquante personnes à me regarder faire, et dès qu’un tatouage était terminé, il fallait recommencer avec un autre, et ceci sans discontinuer, de 9 heures le matin à 18 heures. Je pense aussi que mon tatouage facial devait réellement les impressionner, car le tatouage facial c’est réellement Maori.

 

– Ton visage aussi a été tatoué en traditionnel ?

 

– Ma jambe droite est la seule qui ait été tatouée en traditionnel, mon visage, le dos, le collier, le bras et la jambe gauche ont été tatoués avec la machine. Le visage a été réalisé en 88, pour la première fois, puis trois fois je l’ai fait repasser pour raviver la couleur. Le tatouage facial cela impressionne tout le monde, il y a ceux qui aiment et d’autres qui me voient comme un diable. Pourtant maintenant le facial est devenu plus courant, tout le monde me copie, en 88, nous n’étions pas beaucoup avec le visage tatoué.

 

– Tout le monde te copie, qu’en penses-tu ?

 

– J’aime bien qu’on me copie, cela fait revivre notre culture.Dans l’ancien temps ceux qui avaient le visage tatoué, étaient les chefs, ton tatouage facial, il faut le mériter, c’est important que les jeunes se tatouent eux aussi, même le visage. J’ai aussi décidé de me faire tatouer le reste du visage, mais avant il faut que je termine de tatouer le reste du corps. Je vais faire ça avec le Tahua qui a déjà commencé à me faire le bras droit.

 

– Comment as-tu choisi ton tatoueur ?

 

-J’ai choisi un tatoueur qui met en valeur la tradition, quand il fait un tatouage sur un touriste, il fait de l’art, mais quand il tatoue un Maohi, il va chercher la puissance du mana qu’il détient.

 

– De quel mana parles-tu ?

 

– Ce tahua est complètement tatoué, alors les ancêtres se reconnaissent en lui, ils vont lui donner le mana, le pouvoir de dessiner sur les autres. Mais attention, ce n’est pas en se faisant tatouer tout le corps que tu vas automatiquement obtenir ce mana; c’est nécessaire, mais cela ne suffit pas. Par exemple je me suis penché avec beaucoup d’attention sur la recherche de ce mana, et pendant trois années, je n’ai pas bu une seule bière, ni fumé, ni du bison (tabac à rouler), ni du paka, (cannabis) et ni pratiqué aucune fois l’acte sexuel, ni avec une femme, ni encore en solitaire.

 

– Cela parait bien difficile, n’est-ce pas ?

 

– C’est dur, mais cela rapporte beaucoup: maintenant je sais composer mes chansons, la musique et la chorégraphie, cela m’a aussi donné la force de tatouer dix danseurs, même sur le visage. Maintenant je vis normalement, sans restriction. Je continue à créer, par exemple, ici au théâtre, je suis en train de travailler sur la chorégraphie pour le prochain Heiva. (Festival tahitien de juillet).

Rencontre Tatoueurs 12
Rencontre Tatoueurs 14