Bernard Lompré

Tatouages, Permaculture et Spiritualité

En pratique

Recouvrement

05-04-13 014_tm

Tati voulait recouvrir son ancien tatouage, une interprétation peu heureuse d’un mi-tigre mi-lion…

 

J’ai donc commencé par « diluer » le motif en l’intégrant dans une œuvre d’une autre dimension.

J’ai ainsi tracé un hippocampe, un lion dans son ventre, des vagues dans son cou et hop, j’attrape ma machine!

 

 

Je travaille intégralement à main levée :

 

Au cours du travail, il n’y a aucun saignement, c’est une technique douce.
En effet, quand on utilise des encres de couleurs, il faut une technique plus profonde que ne le nécessite l’encre noire.

 

05-04-13 025_tm05-04-13 029_tm2005-04-16 001_tm2005-04-18-3 001_tm

 

Donc peu d’encre, peu profond, mais un tatouage noir et/ou en nuances de gris.
Photo de gauche, esquisse, photos du milieu, en cours d’encrage, photo de droite, fin de la première séance.

 

2005-04-18-6 009_tm1

Environs deux heures entrecoupées de coup de fil et autres visites…

 

 

Et voici le recouvrement de l’ancien tatouage terminé, après une autre séance d’une heure faite dans l’après-midi du même jour. Au total 3 heures de machine
+ 1 heure de dessin et autre blabla
+ 2 heures au restaurant

 

 

soit 6 heures au total…Ce fut un grand moment, une évolution non destructive d’un ancien tatouage. Une technique… sur la pointe des aiguilles!

 

 

Visite guidée : Grands tattoos