Bernard Lompré

Tatouages, Permaculture et Spiritualité

En pratique

Bonzai project

angkorC’est en visitant les ruines du temple d’angkor que j’ai parlé a ces extraordinaires arbres qui ont envahi les ruines…

 

Plus tard a Hong kong j’ai aussi été interpellé par certains arbres dont les racines apparentes étaient extraordinaires…

 

 

D’un autre cote, je me suis dit que tiens tiens j’ai 60 ans maintenant, quel est mon avenir quel est mon chemin ???

 

Bien sur je suis boulot maniaque et ne cesse d’être hyperactif, au niveau professionnel dans le tatouage je suis en phase de transmettre mon savoir ainsi que les secrets de la haute précision en art dermique aussi bien a mes fils YANN LOMPRE qu’a mon second fils ERIK LOMPRE, qu’à d’autres personnes qui suivront le chemin que j’ai ouvert.

 

ban2bonsai---tree-of-life-171210-530-746bonzai-tattoobonzai-tattoo 009

Quand on lit Deepak Chopra on se rend compte que l’age est en fait quelque chose de tres secondaire et qu’a 60 ans on peut sans difficulté faire des projets trentenaires… que vais-je faire a 90 ans ???

 

Et bien a 90 ans je soignerai les bonzaï que j’aurai planté pendant ma soixantaine…
C’est malin comme concept mais cela a quelque chose d’important de penser a son avenir en terme de construction plutôt que se sentir vieillissant et attendre la fin en s’abreuvant des anneries télévisées qui rendent dépressif…

 

nnnnimagesjhbv

Prendre une plante dans la nature et la mettre en pot, oui on supprime une part de liberté a la plante mais on la rend merveilleuse car on va s’occuper d’elle.

 

Tout comme si on prend quelqu’un en amour ou en liberté on crée des éléments d’attachement qui sont une contrainte, mais par contre on sublime cet attachement par une attention particulière.

 

C’est tout le problème du bouddhisme, l’attachement est l’origine de toutes les souffrances, mais se détacher de tout nous enlève notre humanité, on devient des animaux… hmmmm bien que quand je vois ma minette avec son chaton elle y est vraiment attachée et donnerait sa vie pour le protéger…

 

Merveilleux sujet de méditation les limites de l’attachement.
ET
donc
un bonzai n’est pas un arbre un pot mais une philosophie, une poésie, une œuvre d’art quelque chose qui élève l’âme et apporte la sérénité.

 

ficus-bonzaificus-aurea3

 

En juin je me suis déjà amusé a tatouer le tronc d’un ficus ginseng
Un arbre de la race des ficus, ce figuier qui prend bien des aspects jusqu’à l’arbre du Bouddha
Ficus religiosa, qui est archi sacré en Thaïlande et qui ne peut-être planté que dans les temples

 

Le figuier étrangleur ou figuier maudit est le Ficus macrophylla assez courant en Thaïlande du nord… Dont les racines me fascinent
Voir galerie photos sur google images

 

 

Le système de cet arbre prédateur est simple.
Les petites figues sont plus petites qu’une bille mais les oiseaux en raffolent
Les graines sortent de dormance en transitant dans l’intestin d’un oiseau
Si un oiseau se pose sur une branche d’arbre et y dépose une fiente, la graine peut germer, trouver dans l’écorce de l’arbre sa premiere subsistance pour émettre quelques feuilles et une longue racine jusqu’au sol …
Si la fiente a ete posée au creux d’une branche proche du tronc la racine va suivre le tronc et va s’enraciner, puis émettre des autres racines latérakles jusqu’à enserrer complétement le tronc de l’arbre porteur qui devient la victime et meurt d’étouffement.
Au grand plaisir de l’arbre maudit qui mange littéralement sa victime jusqu’à prendre sa place en créant ainsi un immense arbre au tronc creux…

Donc voila mon chemin est de faire joujou avec ficus macrophylia et ses boutures folles aux racines étonnantes… Rendez vous dans 30 ans ;-)